Allez au contenu, Allez à la navigation

Suicide des agriculteurs

14e législature

Question écrite n° 03660 de M. Alain Fauconnier (Aveyron - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 13/12/2012 - page 2879

M. Alain Fauconnier attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt sur le suicide des agriculteurs. Le 6 décembre 2011, le précédent Gouvernement annonçait des mesures pour lutter contre le suicide dans l'agriculture. Par conséquent, il le remercie de bien vouloir lui dresser un bilan de la mise en œuvre de ce dispositif.



Réponse du Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt

publiée dans le JO Sénat du 17/01/2013 - page 144

Le Gouvernement a prévu, dans le cadre du programme national d'actions contre le suicide 2011-2014, un traitement interministériel de la problématique du suicide afin d'agir plus efficacement en termes de prévention et de prise en charge. Le ministre chargé de l'agriculture soutient la mise en œuvre de ces mesures dont un des objectifs majeurs est également d'améliorer la qualité des données et le suivi des suicides et tentatives de suicides en population générale comme au sein de populations spécifiques, et notamment en milieu agricole. Il a confié à la Mutualité sociale agricole (MSA) le soin de mieux connaître la réalité du suicide dans le monde agricole en lien avec l'Institut national de veille sanitaire (InVS), de mettre en place les dispositifs d'écoute des agriculteurs en situation de détresse et de créer des cellules de prévention dans chaque caisse de la MSA pour aider les agriculteurs en difficulté. Les résultats d'une première série d'analyses portant sur les données de mortalité par suicide des exploitants agricoles des années 2007 à 2009 seront publiés sous forme d'un rapport de l'InVS au cours du 1er trimestre 2013. Une étude similaire portant sur les salariés agricoles devrait être mise en place dans un second temps. La mise en place de dispositifs d'écoute pour les agriculteurs en situation de détresse ou d'isolement par un renforcement du partenariat entre les réseaux d'aides à distance spécialisés et la MSA, le lancement d'un numéro d'aide en ligne dédié spécifiquement aux ressortissants agricoles et la création des cellules pluridisciplinaires regroupant des médecins du travail, des assistantes sociales, des conseillers en prévention des risques professionnels et des psychologues, ont été déployés en 2012 au sein de chaque caisse de MSA. Un premier bilan sur ces dispositifs et leurs résultats sera réalisé en 2013.