Allez au contenu, Allez à la navigation

Devenir de l'Hôtel-Dieu

14e législature

Question écrite n° 04206 de M. Pierre Laurent (Paris - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 24/01/2013 - page 239

Rappelle la question 02673

M. Pierre Laurent rappelle à Mme la ministre des affaires sociales et de la santé les termes de sa question n°02673 posée le 25/10/2012 sous le titre : " Devenir de l'Hôtel-Dieu ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.



Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé

publiée dans le JO Sénat du 18/04/2013 - page 1249

Le projet de transformation de l'Hôtel-Dieu est inscrit dans le plan stratégique 2010-2014 de l'assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP). Sur le plan architectural, les locaux sont devenus inadaptés à l'hospitalisation conventionnelle des patients. Afin d'assurer un avenir à ce site, en conservant sa vocation de soins et en proposant des solutions innovantes pour mieux répondre aux besoins des patients, un projet pour un nouvel Hôtel-Dieu a été présenté et soumis à concertation par la direction générale de l'AP-HP. Un programme de transfert des services d'hospitalisation conventionnelle et de chirurgie ambulatoire de l'Hôtel-Dieu vers le site de Cochin est mis en œuvre par les communautés médicales et la direction du groupe hospitalier. Des groupes de travail ont été mis en place afin d'élaborer un projet de transformation du site en concertation avec tous les acteurs. Ce projet repose sur un socle d'activité qui comporte notamment : des activités de soins ; un centre pluridisciplinaire régional d'enseignement et de recherche en santé publique en lien étroit avec les universités et les établissements de recherche ; la création d'un centre de ressources, d'un espace patient et d'un centre d'information du public. Les orientations proposées par l'AP-HP sont en cohérence avec le projet régional de santé (PRS) d'Île-de-France qui vise notamment à favoriser l'accès à la santé des franciliens, mieux accompagner les patients souffrant de maladies chroniques et adapter les parcours de santé aux besoins de la population régionale. En articulation avec la commission médicale d'établissement et le groupe hospitalier, la phase de préfiguration actuellement en cours a pour objet de préciser les contours des activités de soins de l'hôpital universitaire de santé publique et de veiller à ce que la prise en charge des urgences au centre de Paris réponde aux besoins de proximité de la population et garantisse ainsi la continuité des soins. Il est indispensable de mener une très large concertation associant toutes les parties intéressées à l'avenir de ce site exceptionnel notamment avec les représentants des usagers, les représentants des collectivités territoriales, le ministère de la justice, les universités partenaires, les représentants de la médecine libérale, les responsables médicaux des structures et les instances représentatives du personnel.