Allez au contenu, Allez à la navigation

Paupérisation des retraités et personnes âgées

14e législature

Question écrite n° 05423 de M. Philippe Paul (Finistère - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 21/03/2013 - page 923

M. Philippe Paul appelle l'attention de Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes âgées et de l'autonomie, sur la dégradation des conditions de vie d'un grand nombre de retraités et de personnes âgées.
La pauvreté augmente et nombre d'entre eux (dont une majorité de femmes) sont en voie de paupérisation : faute de ressources, de plus en plus de retraités abandonnent leur assurance complémentaire santé, devenue trop chère, quand ils ne renoncent pas à se soigner. Beaucoup de centres communaux d'action sociale voient de plus en plus de retraités avoir recours aux organisations caritatives pour se nourrir et se vêtir.
Sont en cause, les hausses des dépenses contraintes, impôts et taxes qui grèvent les pensions : par exemple, la nouvelle contribution de 0,3 % demandée aux retraités pour l'aide à l'autonomie : 7,5 millions de retraités imposables sont concernés.
Il lui demande quelles dispositions elle entend prendre en la matière pour préserver le pouvoir d'achat des personnes âgées et leur permettre de continuer à disposer de conditions de vie décentes.

Transmise au Secrétariat d'État, auprès du ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, chargé de la famille, de l'enfance, des personnes âgées et de l'autonomie



La question est caduque