Allez au contenu, Allez à la navigation

Validation des acquis de l'expérience pour les Français établis à l'étranger

14e législature

Question écrite n° 05939 de Mme Joëlle Garriaud-Maylam (Français établis hors de France - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 18/04/2013 - page 1231

Rappelle la question 00252

Mme Joëlle Garriaud-Maylam rappelle à Mme la ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères, chargée des Français de l'étranger, les termes de sa question n°00252 posée le 05/07/2012 sous le titre : " Validation des acquis de l'expérience pour les Français établis à l'étranger ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour.



Réponse du Ministère chargé des Français de l'étranger

publiée dans le JO Sénat du 09/05/2013 - page 1505

La validation des acquis de l'expérience est assurée en France par des organismes en liaison avec les régions. Les Français de l'étranger, même s'il n'existe pas de dispositif spécifique qui leur est destiné, peuvent avoir accès à ces services. La ministre déléguée chargée des Français de l'étranger a fait de la mobilité internationale un sujet central de son action, considérant que l'expérience à l'étranger des Français est une chance pour notre pays qu'il convient de valoriser au retour en France. Dans cette perspective, l'idée de permettre aux Français de l'étranger de bénéficier d'un dispositif d'accompagnement pour la constitution d'un dossier de validation des acquis de l'expérience (VAE) est intéressante. Il est difficile d'envisager l'habilitation des comités consulaires pour l'emploi et la formation professionnelle qui supposerait que ces organismes disposent de l'expertise appropriée pour apporter aux candidats les conseils utiles à la préparation de leur candidature. Cependant, cette tâche pourrait revenir à la maison des Français de l'étranger, dans le cadre de la mise en place d'une réforme de son périmètre, actuellement à l'étude.