Allez au contenu, Allez à la navigation

Formation des masseurs-kinésithérapeutes

14e législature

Question écrite n° 06454 de M. Jean-Pierre Godefroy (Manche - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 23/05/2013 - page 1572

M. Jean-Pierre Godefroy attire l'attention de Mme la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la question de la formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes et son intégration dans le schéma licence-master-doctorat. En effet, la formation des masseurs- kinésithérapeutes doit être envisagée, aujourd'hui, au regard de la question de l'homogénéisation des formations dans l'espace communautaire.
Par un communiqué de presse en date du 25 février 2013, un certain nombre d'engagements ont été pris, notamment le conventionnement obligatoire des instituts de formation avec une université et la mise en œuvre d'une formation permettant en quatre années l'obtention de 240 « european credits transfer system » (ECTS).
Cependant, l'ordre des masseurs-kinésithérapeutes estime nécessaire de reprendre les travaux sur le référentiel de formation, de mettre en place un groupe de travail sur l'accès aux études de masso-kinésithérapie et de créer un groupe de réflexion sur les pratiques avancées qui feraient l'objet d'un master 2 accessible en un an aux actuels titulaires du diplôme d'État. L'ordre des masseurs-kinésithérapeutes considère également que la réforme à venir devra prévoir des financements garantis, le développement d'une filière doctorante et la valorisation de l'évolution des carrières.
Aussi, lui demande-t-il de bien vouloir lui faire connaître sa position sur ces différents points.



Réponse du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 05/12/2013 - page 3515

La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et la ministre des affaires sociales et de la santé se sont engagées à reprendre les travaux de réingénierie pédagogique des études conduisant à la profession de masseur-kinésithérapeute. Dans ce cadre, les études intégreront le schéma européen de l'enseignement supérieur (licence-master-doctorat) et les modalités de sélection des étudiants seront revues. Ces travaux ont repris selon le cadrage suivant : construction d'une formation sur quatre années dont une première année de formation et de sélection permettant aux étudiants d'obtenir 60 crédits ECTS [european credits transfer system] ; 240 crédits ECTS délivrés au terme des quatre années de formation ; possibilité offerte, pour les étudiants qui le souhaiteraient, de poursuivre en 2e année de master à l'université, dans des formations préalablement identifiées dans la convention tripartite entre l'institut de formation en masso-kinésithérapie, l'université et le conseil régional. Pour mener à bien ces travaux, deux groupes de travail à finalité technique et opérationnelle sont prévus. Le premier groupe technique est chargé de la rédaction du référentiel de formation et le second travaille sur le conventionnement. Ces deux groupes émettront des avis qui seront soumis à la validation d'un « comité de pilotage ».