Allez au contenu, Allez à la navigation

Enregistrement des actes de naissance

14e législature

Question écrite n° 06794 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 06/06/2013 - page 1695

Rappelle la question 05457

M. Jean Louis Masson rappelle à Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, les termes de sa question n°05457 posée le 21/03/2013 sous le titre : " Enregistrement des actes de naissance ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour. Il s'étonne tout particulièrement de ce retard important et il souhaiterait qu'elle lui indique les raisons d'une telle carence.



Réponse du Ministère de la justice

publiée dans le JO Sénat du 05/09/2013 - page 2575

Comme il a été rappelé dans les réponses du ministre de la justice aux questions des parlementaires (QE n° 11242, réponse publiée au J. O. Sénat 24/06/2010 ; QE n° 66596, réponse publiée au J. O. Assemblée nationale 22/06/2010 ; QE n° 3653, réponse publiée au J. O. Sénat 07/03/2013 ; QE n° 5226, réponse publiée au J. O. Assemblée nationale 12/03/2013), en application de l'article 55 alinéa 1er du code civil, les déclarations de naissance doivent être effectuées auprès des officiers de l'état civil de la commune dans le ressort de laquelle ont eu lieu les naissances. La circulaire CIV/05/11 du 28 octobre 2011 indique que « l'acte doit indiquer le lieu réel de la naissance » (n° 54). Elle reprend les règles énoncées dans l'instruction générale relative à l'état civil qui précisait que « le lieu de naissance énoncé dans l'acte doit s'entendre du lieu de l'expulsion de l'enfant » (n° 269), c'est-à-dire l'adresse du bâtiment dans lequel a eu lieu l'accouchement. La règle est rappelée dans les réponses précitées qui indiquent, sans ambiguïté, que le lieu de naissance qui doit être déclaré à l'officier de l'état civil est l'adresse de la maternité dans laquelle a eu lieu l'accouchement. La réponse à la question écrite n° 2041 publiée le 7 mars 2013 précise toutefois que, lorsque les bâtiments de la maternité où ont lieu les accouchements sont situés sur une commune différente de celle de l'établissement principal, et que ces bâtiments disposent de surcroît d'une entrée spécifique et d'une adresse dans cette commune, les déclarations de naissance s'effectueront auprès de l'officier de l'état civil de ladite commune. En revanche, si les bâtiments de la maternité où ont lieu les accouchements ne disposent pas d'entrée et d'adresse spécifique, les naissances doivent être enregistrées à l'état civil de la commune dans le ressort de laquelle se situe l'adresse de l'ensemble hospitalier qui abrite la maternité.