Allez au contenu, Allez à la navigation

Expertise du développement de la téléphonie mobile à Wallis et Futuna

14e législature

Question écrite n° 06965 de M. Robert Laufoaulu (Iles Wallis et Futuna - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 20/06/2013 - page 1851

M. Robert Laufoaulu attire l'attention de Mme la ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique, sur la situation de la téléphonie mobile à Wallis et Futuna.

Wallis et Futuna sont aujourd'hui parmi les derniers territoires français à ne pas disposer de la téléphonie mobile. Outre le fait que cette situation pénalise les habitants de ces îles, la mise en place de la téléphonie mobile s'avère cruciale pour le bon déroulement des minijeux du Pacifique qui se tiendront à Wallis et Futuna en septembre 2013.

Les services du ministère des outre-mer et du ministère du redressement productif ont mené une étude conjointe sur les compétences en matière de communication intérieure et extérieure à Wallis et Futuna. Cette étude, tout en insistant sur le rôle central et irremplaçable de France câble radio (FCR), estime qu'une expertise est cependant nécessaire.

Il lui demande donc ce qu'il en est de cette expertise et la date à laquelle elle aura lieu.

Transmise au Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique



La question est caduque