Allez au contenu, Allez à la navigation

Conditions de travail des surveillants du centre pénitentiaire de Fresnes

14e législature

Question écrite n° 07119 de M. Christian Cambon (Val-de-Marne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 27/06/2013 - page 1921

M. Christian Cambon attire l'attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur les conditions de travail des surveillants de prison du centre pénitentiaire de Fresnes.

Au début du mois de juin 2013, ils se sont rassemblés devant l'établissement pour dénoncer la violence grandissante des détenus à leur égard. Un surveillant venait d'être victime d'une empoignade avec un détenu, ce qui lui a valu une courte perte de connaissance, et un autre de ses collègues a également été agressé avec une fourchette, ce qui a provoqué une incapacité temporaire de travail (ITT) de quinze jours.

Ces tristes exemples sont l'illustration de la détérioration des conditions de travail. Les surveillants dénoncent la surpopulation carcérale chronique et leurs sous-effectifs qui deviennent compliqués à gérer. Ils évoquaient déjà en avril 2012 les difficultés liées au manque de moyens.

Le centre pénitentiaire de Fresnes compte 2 275 détenus pour une capacité de 1 440 places et quelque 750 surveillants.

Face à cette situation, il lui demande de quelle manière elle entend répondre à ces préoccupations et quelles vont être ses priorités en matière de politique pénitentiaire.



Transformée en Question orale (n°0517S)