Allez au contenu, Allez à la navigation

Contingent annuel des médailles de la jeunesse et des sports

14e législature

Question écrite n° 07149 de Mme Françoise Cartron (Gironde - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 27/06/2013 - page 1922

Mme Françoise Cartron appelle l'attention de Mme la ministre des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative sur la situation de la Gironde en matière d'attribution des médailles de la jeunesse et des sports.

Le 1er janvier 2001, le contingent annuel des médailles de la jeunesse et des sports passait de 6 000 à 8 000 sur le plan national. Le mouvement sportif et associatif s'était félicité à l'époque de ces dotations supplémentaires. En Aquitaine, le nombre de médailles avait ainsi été porté à 272.

Toutefois, la Gironde paraît « sinistrée » en la matière. En effet, cinquante-huit médailles sont attribuées au département, qui compte 1 300 000 habitants. Il en résulte que seul un habitant girondin sur 22 400 peut prétendre en obtenir une, un ratio trois à presque quatre fois inférieur à ceux des autres départements de la région.

Ces écarts se constatent également lorsqu'on établit une comparaison avec des départements à densité de population équivalente.

Selon le comité départemental de la fédération française des médaillés de la jeunesse et des sports, le rééquilibrage attendu correspondrait à une hausse de quarante à quarante-cinq médailles, soit l'équivalent de 10 % des récompenses non distribuées au plan national.

Par conséquent, elle lui demande si une revalorisation du contingent peut être envisagée en Gironde, département qui se caractérise par une vie associative et sportive très riche.



Réponse du Ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative

publiée dans le JO Sénat du 20/03/2014 - page 786

Le ministère a engagé une réflexion visant à favoriser une meilleure répartition des médailles de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif entre les différents départements de notre territoire national. Cette réflexion prend en considération le poids démographique de chaque département ainsi que le dynamisme de sa vie sportive et associative. Les propositions d'aménagement seront soumises au prochain comité de la médaille de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif, qui se tiendra en juin 2014.