Allez au contenu, Allez à la navigation

Suppression d'emplois d'assistant d'éducation dans l'académie de Nancy-Metz

14e législature

Question écrite n° 07515 de Mme Évelyne Didier (Meurthe-et-Moselle - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2013 - page 2091

Mme Évelyne Didier attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur la suppression de 120 emplois d'assistant d'éducation (AED) dans l'académie de Nancy-Metz à la rentrée 2013. Dans la région lorraine déjà fortement impactée par la situation économique, la réponse aux difficultés sociales de plus en plus présentes ne peut être une diminution de l'effort consacré à la vie scolaire. Ces personnels interviennent sous la coordination des équipes éducatives. Ils assument un rôle pédagogique auprès des élèves les plus en difficulté dans le cadre du soutien scolaire, de l'aide aux devoirs, de l'aide à l'utilisation de nouvelles technologies, de l'animation sportive et culturelle, de l'encadrement de voyages et sorties scolaires. Leur mission est donc parfaitement en accord avec les principes de la refondation de l'école telle que pensée par le Gouvernement puisqu'ils contribuent à un « climat scolaire serein indispensable au bon déroulement et au bien-être des élèves ». À l'heure ou les inégalités ainsi que le décrochage scolaire ne cessent d'augmenter, il paraît plus que primordial de pérenniser ces emplois d'accompagnant qui permettent aux élèves en difficultés de surmonter leur faiblesse et de réussir leur parcours scolaire.
Elle souhaite donc connaître sa position quant à la suppression de ces emplois dont les missions sont indispensables à l'encadrement des élèves en difficulté et qui sont les garants de la sécurité ainsi que du respect des droits et de la personne de chaque élève.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale

publiée dans le JO Sénat du 26/09/2013 - page 2809

Les assistants d'éducation sont essentiels au bon fonctionnement des établissements. Ils apportent un soutien indispensable à l'équipe éducative pour l'encadrement et la surveillance des élèves, pour l'assistance pédagogique dans les établissements de l'éducation prioritaire et pour l'aide à l'accueil et à l'intégration scolaires des élèves en situation de handicap, y compris en dehors du temps scolaire. À la rentrée 2012, 2 000 assistants d'éducation et 500 assistants de prévention et de sécurité sont venus renforcer la présence d'adultes dans les établissements. À la rentrée 2013, les crédits délégués aux académies n'ont pas été réduits. Cependant, la priorité que constitue la maîtrise des finances publiques, l'augmentation du SMIC qui concerne les assistants d'éducation, l'aide aux élèves en situation de handicap et l'augmentation du nombre de boursiers, ont conduit à une rationalisation des dépenses. Toutefois, depuis la rentrée 2013, les académies bénéficient de l'apport de 6 000 nouveaux emplois d'avenir professeur, qui viennent s'ajouter aux 4 000 créés en janvier dernier, du renouvellement de 12 000 contrats aidés et de la création de 30 000 nouveaux contrats aidés. L'ensemble de ces moyens nouveaux permet de renforcer très significativement la présence d'adultes dans le domaine de la vie scolaire et de l'aide pédagogique aux élèves. L'académie de Nancy-Metz bénéficie de la création de 1 360 contrats aidés pour cette rentrée, ainsi que de 195 nouveaux emplois d'avenir professeur, qui s'ajoutent aux 140 déjà créés en janvier dernier.