Allez au contenu, Allez à la navigation

Conditions d'accès des banques alimentaires aux surplus alimentaires de la restauration collective

14e législature

Question écrite n° 07521 de M. Jean-Paul Fournier (Gard - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 18/07/2013 - page 2082

M. Jean-Paul Fournier appelle l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le gaspillage alimentaire, qui relève notamment des repas préparés et non consommés au sein des cantines scolaires qui représentent un volume non négligeable pouvant atteindre certains jours jusqu'à 20 % des plats fabriqués. Du fait de contrainte réglementaires drastiques interdisant leur réutilisation, ces derniers vont au rebut. Au-delà des efforts de gestion de la restauration collective visant à un meilleur ajustement prévisionnelle des besoins, il nous revient de nous interroger sur cette situation indécente à l'heure où la malnutrition n'est plus un phénomène caractéristique des seuls pays du tiers monde mais touche les plus démunis des nos concitoyens. Il lui demande si une réflexion est engagée pour établir dans des conditions sanitaires satisfaisantes une liaison entre les surplus alimentaires issus de la restauration collective et les banques alimentaires à vocation sociale.

Transmise au Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes



La question est caduque