Allez au contenu, Allez à la navigation

Problème de recrutement

14e législature

Question écrite n° 07709 de M. Roland Courteau (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 01/08/2013 - page 2246

M. Roland Courteau indique à M. le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social que si le taux de chômage reste, en France, préoccupant, il convient cependant de relever que 30 % des entreprises déclarent ne pas parvenir à recruter. C'est ainsi que 4 000 emplois resteraient à pourvoir en boucherie, 9 000 emplois dans le bâtiment, 10 000 en boulangerie et 50 000 en hôtellerie-restauration.

Il lui précise que cette dernière branche est celle dont la situation s'est le plus dégradée. Ainsi, alors qu'en 2012, 29 % des entreprises du secteur éprouvaient des difficultés à recruter, force est de constater que, au premier semestre de 2013, ce taux s'élevait à 41 %.

Il lui fait remarquer que le salaire n'explique pas cette difficulté à recruter, puisque les rémunérations seraient du même niveau que dans les grandes entreprises.

En fait, il s'agirait plutôt d'un problème de formation. En effet, 65 % des chefs d'entreprise évoquent le manque de qualification des candidats… tandis que les 35 % restants arguent d'une absence pure et simple de candidature.

Il lui demande de bien vouloir lui faire connaître son sentiment par rapport à cette situation et les initiatives susceptibles d'être prises pour remédier à ce problème de recrutement.

Transmise au Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social



La question est caduque