Allez au contenu, Allez à la navigation

Sécurité des piétons et usage du téléphone portable

14e législature

Question écrite n° 08369 de M. Pierre Bernard-Reymond (Hautes-Alpes - NI)

publiée dans le JO Sénat du 03/10/2013 - page 2862

M. Pierre Bernard-Reymond demande à M. le ministre de l'intérieur s'il n'estime pas utile, pour assurer une meilleure sécurité des piétons, de leur interdire l'usage du téléphone portable lorsqu'ils empruntent des voies ouvertes à la circulation automobile ou lorsqu'ils utilisent des passages protégés pour les traverser.



Réponse du Ministère de l'intérieur

publiée dans le JO Sénat du 27/02/2014 - page 552

Le renforcement de la sécurité des piétons s'articule autour d'actions qui visent, d'une part, à améliorer leurs conditions de déplacement par des aménagements, d'autre part, à modifier le comportement des piétons eux-mêmes, afin d'éviter qu'il ne se mettent en danger, et enfin, à modifier le comportement des usagers de véhicules motorisés, qui peut, s'il n'est pas adapté, représenter un danger important pour les piétons, usagers particulièrement vulnérables. Le rôle de la prévention est essentiel. C'est pourquoi la délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR) élabore et diffuse des fiches thématiques à l'intention des usagers. La fiche concernant les piétons a été actualisée en 2013. Elle rappelle aux piétons leurs droits et leurs devoirs en tant qu'usagers de la voirie. Ils sont notamment incités à ne pas utiliser leur téléphone portable en traversant compte tenu de la déconcentration induite. De même, l'usage de baladeurs musicaux doit se faire à un volume qui permette d'entendre les véhicules, notamment dans la traversée de la chaussée. Il n'est pas envisagé d'aller dans le champ d'une interdiction qui serait d'ailleurs difficilement applicable par les forces de l'ordre.