Allez au contenu, Allez à la navigation

Poids du cartable, directives aux enseignants et numérisation du cartable

14e législature

Question écrite n° 08947 de M. François Grosdidier (Moselle - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 31/10/2013 - page 3131

M. François Grosdidier attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le poids du cartable que doivent porter les élèves, de l'école primaire au collège. Des enseignants exigent parfois des enfants qu'ils aient plusieurs cahiers de 200 pages de format A4, voire de format 24 x 32, afin qu'ils le conservent toute l'année alors qu'ils pourraient en changer par trimestre, ou afin qu'ils l'utilisent pour plusieurs matières, les contraignant à les porter tous les jours toute l'année. Malgré les directives annoncées par le ministère depuis des décennies, la situation ne semble pas évoluer et elle est, par endroit, inadmissible au regard de la difficulté et du risque physiologique pour les enfants les moins robustes. Il lui demande quelles sont les directives données aux enseignants, quel est leur caractère obligatoire, quel est le contrôle effectué par la hiérarchie et quelles sont les sanctions en cas de non-respect de ces directives. Il lui demande aussi quels sont les recours des parents d'élèves et des municipalités pour y remédier. Il lui demande quels efforts compte faire l'État pour développer la numérisation du cartable à l'école primaire.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche



La question est caduque