Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de l'éducation prioritaire dans les lycées

14e législature

Question écrite n° 24615 de M. Christian Favier (Val-de-Marne - Communiste républicain et citoyen)

publiée dans le JO Sénat du 12/01/2017 - page 67

M. Christian Favier attire l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche à propos de la situation de l'éducation prioritaire dans les lycées.

Il rappelle que la nouvelle carte de l'éducation prioritaire dans les écoles primaires et les collèges a été mise en application dès la rentrée 2015. En ce qui concerne les lycées, les enseignants et parents d'élèves sont, à ce jour, toujours en attente d'une refonte de la carte et de garanties en terme de moyens. Cette attente laisse craindre une possible suppression des dispositifs de l'éducation prioritaire dans les lycées, alors même que des besoins très importants subsistent dans un certain nombre de quartiers populaires.

Il souhaite évoquer la situation des lycées Gabriel Péri, Marx Dormoy et Langevin-Wallon de Champigny-sur-Marne. Les équipes enseignantes s'inquiètent de la possibilité d'une sortie de leurs établissements des dispositifs prioritaires.

C'est pourquoi il lui demande si, en ce qui concerne les lycées, le gouvernement entend maintenir l'existence de dispositifs d'éducation prioritaire assurant l'obtention de moyens supplémentaires et des seuils en terme de nombre d'élèves par classe en fonction des besoins. Le cas échéant, il souhaite obtenir des garanties au sujet du maintien des lycées Gabriel Péri, Marx Dormoy et Langevin-Wallon de Champigny-sur-Marne au sein de l'éducation prioritaire.


Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque