Allez au contenu, Allez à la navigation

Inclusion du monde agricole dans le marché unique numérique

14e législature

Question écrite n° 24943 de M. Bruno Sido (Haute-Marne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 09/02/2017 - page 485

M. Bruno Sido appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur la question de l'introduction du haut débit numérique dans les zones rurales et agricoles isolées.

L'un des trois objectifs stratégiques de la politique agricole commune (PAC) pour la période 2014-2020 vise l'installation d'un internet à haut débit dans les zones rurales afin de réduire la fracture numérique entre régions urbaines et zones rurales et permettre à l'agriculture moderne d'utiliser l'outil numérique de manière plus efficace. Cet objectif de la PAC s'inscrit dans la stratégie du marché unique numérique consistant à favoriser l'émergence d'un environnement propice au développement des réseaux et des services numériques. De nombreux agriculteurs et exploitants à travers le territoire européen encouragent donc la Commission européenne à faire de l'ambition numérique un axe majeur de la stratégie agricole européenne pour les années à venir. En sa qualité de premier pays producteur agricole de l'Union européenne, et donc de premier pays bénéficiaire de la PAC, la France peut jouer un rôle central et moteur dans la numérisation de l'agriculture en France et en Europe.

En ce sens, il lui demande ce que le Gouvernement envisage pour favoriser l'inclusion du monde agricole dans la transition numérique.

Transmise au Secrétariat d'État, auprès du Premier ministre, chargé du numérique



La question est caduque