Allez au contenu, Allez à la navigation

Carence en vitamine B9 des femmes enceintes

14e législature

Question écrite n° 24964 de Mme Françoise Férat (Marne - UDI-UC)

publiée dans le JO Sénat du 09/02/2017 - page 482

Mme Françoise Férat attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la carence en vitamines B9 chez les femmes enceintes. En effet, 75 % des Françaises en âge de procréer auraient des apports alimentaires en acide folique inférieurs aux apports conseillés, et 7 % présentent un risque de déficit, ce qui peut entraîner des malformations neurologiques grave chez le fœtus (anomalies de fermeture du tube neural). C'est pourquoi, il est recommandé de le prescrire, sous forme de complément alimentaire, environ quatre semaines avant la conception, jusque huit semaines après celle-ci. Cependant, seule une femme sur quatre en a pris pendant sa grossesse et pour plus de la moitié d'entre elles, après le début de la grossesse, selon l'enquête nationale périnatale. Elle lui demande de bien vouloir l'informer de ce que le Gouvernement compte mettre en œuvre afin d'améliorer l'information des femmes en âge de procréer.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



La question est caduque