Allez au contenu, Allez à la navigation

Circulaire sur le certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive

14e législature

Question écrite n° 24968 de M. Jacques-Bernard Magner (Puy-de-Dôme - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 09/02/2017 - page 491

M. Jacques-Bernard Magner attire l'attention de Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la nouvelle circulaire relative à la formation professionnelle spécialisée et au certificat d'aptitude professionnelle aux pratiques de l'éducation inclusive (CAPPEI), présentée au conseil supérieur de l'éducation le 26 janvier 2017. Selon les professionnels de l'aide aux élèves en difficulté, cette circulaire modifierait profondément les missions des réseaux d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED), alors que ces derniers, essentiels pour les élèves en difficulté et leurs enseignants, constituent l'une des spécificités les plus précieuses de l'éducation nationale en maternelle et en primaire. Les RASED permettent de déployer un travail profond et personnalisé, au-delà d'un simple soutien scolaire, afin que tous les élèves puissent trouver leur place au sein de l'institution scolaire et soient mis ou remis en situation d'apprentissage. La nouvelle circulaire prévoirait une réforme de la formation des professionnels de l'aide aux élèves en difficulté. La formation spécialisée de ces enseignants serait diminuée, passant de 400 à 300 heures, et uniformisée, avec la mise en place d'une certification unique – le CAPPEI – en lieu et place de celles distinctes existant aujourd'hui dans le primaire et dans le secondaire. Ainsi, les RASED seraient là, avant tout, pour conseiller les professeurs et n'auraient plus de rapport direct avec l'élève. Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer si elle entend modifier cette circulaire afin de répondre aux inquiétudes des professionnels. Il lui demande également quelles mesures elle compte mettre en œuvre pour augmenter le nombre de RASED dans les départements où leur nombre est insuffisant.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque