Allez au contenu, Allez à la navigation

Renouvellement des contrats d'assistants d'éducation

14e législature

Question écrite n° 25093 de M. Jean-Claude Lenoir (Orne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 16/02/2017 - page 600

M. Jean-Claude Lenoir interroge Mme la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la possibilité d'assouplir les conditions de recrutement des assistants d'éducation (AED) dans les établissements publics d'enseignement confrontés à des difficultés particulières de recrutement, en particulier ceux situés en milieu rural. En effet, les établissements les plus éloignés des universités ne reçoivent quasiment aucune candidature émanant d'étudiants et peinent à recruter des AED. Dès lors, ils sont conduits à faire appel à des personnes pour qui cette activité représente un emploi à part entière et dont l'engagement auprès des élèves, des familles et des équipes enseignantes représente un apport inestimable. Les AED étant recrutés sur la base de contrats de droit public d'une durée maximale de trois ans, renouvelables une seule fois, ces personnes voient toutefois leur mission prendre fin au bout de six ans alors qu'elles souhaiteraient généralement continuer à s'investir et que les établissements souhaiteraient pouvoir prolonger leur contrat à la fois pour assurer une plus grande stabilité des équipes éducatives et pour éviter les difficultés auxquelles les exposerait la nécessité de pourvoir à leur remplacement. C'est pourquoi il suggère que des dérogations ponctuelles et motivées puissent être envisagées pour permettre aux établissements publics d'enseignement rencontrant des difficultés particulières de recrutement de proroger le contrat des AED au delà de six ans, comme les établissements privés en ont la possibilité.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque