Allez au contenu, Allez à la navigation

Avenir de la filière sidérurgique

14e législature

Question écrite n° 25272 de M. Jean-Claude Leroy (Pas-de-Calais - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 02/03/2017 - page 786

M. Jean-Claude Leroy attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé de l'industrie, du numérique et de l'innovation sur l'avenir de la filière sidérurgique.

En effet, la filière doit faire face à la concurrence de plus en plus importante des marchés asiatiques, notamment taïwanais et chinois. La Chine est en surcapacité de production d'acier, celle-ci ayant encore augmenté de 1,1 % en 2016. L'acier chinois inonde ainsi le marché européen, avec le recours à des pratiques de dumping.

Face à ces pratiques que l'on pourrait qualifier de déloyales, la Commission européenne vient d'annoncer la mise en place de nouvelles mesures anti-dumping avec la taxation de 30,7 % à 64,9 % de certains aciers en provenance de Chine (les produits de Taïwan étant taxés de 5,1 % à 12,1 %).

On peut cependant se demander si ces mesures seront suffisantes pour permettre aux entreprises concernées de faire face à la situation.

Aussi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures qu'il entend prendre pour assurer la pérennité de la filière sidérurgique en France.

Transmise au Secrétariat d'État, auprès du Premier ministre, chargé du numérique



La question est caduque