Allez au contenu, Allez à la navigation

Diagnostic et dépistage de la cystite interstitielle

14e législature

Question écrite n° 25288 de M. Michel Le Scouarnec (Morbihan - Communiste républicain et citoyen)

publiée dans le JO Sénat du 02/03/2017 - page 771

M. Michel Le Scouarnec attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la cystite interstitielle. Près de 10 000 personnes en France souffriraient des symptômes de cette maladie. Malgré l'importance des handicaps quotidiens, le diagnostic et les soins apportés à ses porteurs sont loin d'être optimums. En effet, bon nombre des patients verraient le constat de cette pathologie attribué par défaut. C'est dire la méconnaissance qui entoure ce syndrome. Ainsi il apparaît clairement qu'un manque de recherche ne permet pas aux médecins d'assister pleinement les personnes atteintes par cette infection. Par ailleurs, l'absence de données ne permet pas de lutter contre sa propagation puisque ses origines ne nous sont pas connues. C'est pourquoi il lui demande les mesures envisagées pour la prévention et l'information autour de la cystite interstitielle auprès du personnel médical afin de mieux assurer les soins et de limiter au mieux sa diffusion.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



La question est caduque