Allez au contenu, Allez à la navigation

Qualification et rémunération des orthophonistes

14e législature

Question écrite n° 25476 de M. Hervé Marseille (Hauts-de-Seine - UDI-UC)

publiée dans le JO Sénat du 23/03/2017 - page 1151

M. Hervé Marseille attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la rémunération des orthophonistes.

Par deux questions écrites publiées au Journal officiel du Sénat en 2014 (n° 11258 et n° 14061) faisant chacune l'objet d'une question de rappel (n° 12498 et n° 17449), il a attiré son attention sur la revalorisation salariale des orthophonistes et l'attractivité de la profession (réponses à ces questions publiées respectivement les 25 septembre 2014, p. 2175 et 22 octobre 2015, p. 2498).

Le 3 février 2017, les représentantes du Premier ministre assuraient aux orthophonistes et aux étudiants en orthophonie que les compétences de tous les orthophonistes, l'autonomie et la responsabilité de la profession seraient enfin reconnues et qu'une juste rémunération salariale serait enfin proposée.

Cependant, la grille de revalorisation salariale promise semble avoir été supprimée de la présentation qui doit avoir lieu le 16 mars 2017 au conseil supérieur de la fonction publique hospitalière.

Alors que les orthophonistes ont bénéficié de la reconnaissance d'un juste niveau de qualification, il conviendrait de leur accorder le niveau salarial en accord avec ce niveau de compétence d'autant qu'ils constituent un maillon essentiel du parcours de soin des patients.

C'est pourquoi il lui demande ce qu'elle entend mettre en œuvre pour revaloriser les salaires des orthophonistes à leur juste niveau.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



La question est caduque