Allez au contenu, Allez à la navigation

Pic de pollution en Île-de-France

14e législature

Question écrite n° 25477 de M. Christian Favier (Val-de-Marne - Communiste républicain et citoyen)

publiée dans le JO Sénat du 23/03/2017 - page 1159

M. Christian Favier attire l'attention de Mme la ministre de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat à propos du pic de pollution du mardi 14 mars 2017.

Il lui rappelle que ce pic de pollution est le cinquième depuis le début de l'hiver 2016-2017. Ces pics de pollutions peuvent avoir des conséquences graves sur la santé des Franciliens, notamment chez les jeunes enfants et les personnes âgées. Il signale entre autres que, selon l'institut national de veille sanitaire, la pollution est responsable de la mort de 48 000 personnes en France chaque année, réduisant l'espérance de vie moyenne de deux ans.

C'est pourquoi, face à la répétition des pics de pollution, il lui demande quelles politiques d'urgences, mais aussi de long terme, le Gouvernement entend suivre. Il suggère que des mesures pourraient être rapidement prises pour désengorger la circulation automobile sur les grands axes routiers de l'agglomération, par un développement des transports en commun et notamment la mise en place de tarifs plus incitatifs pour les abonnements RATP. Il propose enfin la mise en place de nouvelles incitations financières à renouveler les appareils de chauffage ancien.

Transmise au Ministère de la transition écologique et solidaire



La question est caduque