Allez au contenu, Allez à la navigation

Prières de rue suite à la fermeture d'une mosquée à Clichy-la-Garenne

14e législature

Question écrite n° 25699 de Mme Marie-France de Rose (Hauts-de-Seine - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 13/04/2017 - page 1420

Mme Marie-France de Rose attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur concernant la prière de rue organisée devant la mairie de Clichy, suite à la fermeture de la mosquée, le 24 mars 2017.
Un millier de fidèles musulmans ont participé à une prière de rue organisée devant la mairie de Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, afin de protester contre la fermeture de leur lieu de culte, entrainant des incidents et une situation sous tension. Ces fidèles ont écouté le prêche de l'imam et les diverses interventions sur une petite place faisant face à l'hôtel de ville, sous bonne garde de leur propre service d'ordre et d'agents des compagnies républicaines de sécurité (CRS).
Malgré une décision d'expulsion et un nouveau lieu de prière inauguré en mai 2016 à Clichy - dont ils ne veulent pas, les fidèles font savoir qu'ils continueront leurs prières dans la rue.
Alors que la France est toujours en état d'urgence, que la laïcité est au cœur de tous les débats, elle lui demande de bien vouloir faire appliquer la loi, afin de permettre le bien vivre ensemble pour tous et dans le respect de chacun.

Transmise au Ministère de l'intérieur



La question est caduque