Allez au contenu, Allez à la navigation

Mutualisation des commissariats de police de la région parisienne

14e législature

Question écrite n° 25746 de Mme Marie-France de Rose (Hauts-de-Seine - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 20/04/2017 - page 1477

Mme Marie-France de Rose appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur concernant la mutualisation des commissariats de police de la région parisienne.
Après des mois de colère, de désarroi, les policiers franciliens découvrent avec stupeur qu'ils sont de nouveau oubliés, écartés, manipulés.
À l'heure où la population réclame à être davantage protégée, la préfecture de Paris ainsi que la direction de l'agglomération parisienne envisagent de supprimer la moitié des commissariats de police franciliens.
La petite couronne sera touchée en premier, puis ensuite la grande couronne et plusieurs commissariats de province sont, depuis un moment, en sursis.
Aucune perspective n'est donnée tant sur le plan des effectifs que des matériels. Aucune information n'est transmise.
Des commissariats qui ferment, c'est du personnel en moins, du matériel en moins, des délais d'intervention allongés, des délais d'attente interminables au commissariat, un service public et de proximité en voie d'extinction, la sécurité des policiers et celle des citoyens mise de côté au profit de calculs financiers…
Elle lui demande d'intervenir afin de stopper la mutualisation des commissariats de police, sachant que les policiers ne peuvent plus faire toujours davantage avec toujours moins car s'ils sont ciblés, ce sont les citoyens qui seront touchés.

Transmise au Ministère de l'intérieur



La question est caduque