Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des retraités

14e législature

Question écrite n° 25842 de Mme Marie-France de Rose (Hauts-de-Seine - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 25/05/2017 - page 1895

Mme Marie-France de Rose attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé concernant la situation des retraités en France aujourd'hui, lui demandant notamment une revalorisation de leurs pensions et une politique publique pour lutter contre l'isolement social.
La France compte 16 millions de retraités. Récemment, ils se sont mobilisés pour faire entendre leurs voix par le biais de manifestations sur tout le territoire, se sentant oubliés. Ils protestent contre l'inexorable dégradation de leur pouvoir d'achat.
Pour eux, on parle de la réforme des retraites mais pas des retraités eux-mêmes. Leur pension moyenne s'établit à 1 306 euros bruts mensuels pour les hommes et à 993 euros pour les femmes.
Beaucoup de mesures les pénalisent, de l'indexation des pensions sur les prix et non plus sur les salaires (depuis 1987 dans le privé et 2004 dans le public) à la perte de la demi-part fiscale réservée aux veufs et veuves ayant élevé un enfant, en passant par la fiscalisation de la majoration de 10 % des pensions pour les personnes ayant élevé au moins trois enfants…
Au total, les retraités estiment à 20 % leur perte de pouvoir d'achat sur les vingt dernières années. Six retraités sur dix ne partent pas en vacances, faut de moyens. De plus, une autre grande complainte des retraités porte sur l'accès aux soins, jugé de plus en plus difficile, avec la mise en place des contrats dits responsables, qui incitent les mutuelles à plafonner le remboursement des dépassements d'honoraires. Enfin, ils réclament également une meilleure politique de transports, de culture, de services publics de proximité pour lutter contre l'isolement social.
Elle lui demande de lui fait part des mesures que le Gouvernement va mettre en œuvre afin de répondre aux nombreuses préoccupations légitimes des retraités.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



La question est caduque