Allez au contenu, Allez à la navigation

Question relative au financement des traitements du cancer

14e législature

Question écrite n° 25949 de M. Didier Mandelli (Vendée - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 15/06/2017 - page 1978

M. Didier Mandelli attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation des financements des traitements du cancer.

Depuis février 2017, le ministère de la santé a décidé de radier l'Avastin® de la « liste en sus », situation qui permettait le remboursement direct des établissements de santé par l'Assurance maladie. Ce médicament est aujourd'hui employé en complément de la chimiothérapie classique contre la prolifération des cellules cancéreuses et freine notamment le développement des vaisseaux sanguins approvisionnant la tumeur. Son retrait de la « liste en sus » conduit les hôpitaux à payer eux-mêmes ce traitement sur leur budget, avec un coût moyen de l'injection autour de 1 600€.

Cette situation a conduit plusieurs hôpitaux à ne plus prescrire ce médicament, pour des raisons budgétaires, plaçant en conséquence plusieurs centaines de femmes dans la situation d'impossibilité d'accéder à leur traitement. Il lui demande donc quelle mesure le Gouvernement entend prendre pour maintenir l'égalité de traitement des patients entre les hôpitaux et assurer l'accompagnement de ces personnes en situation de souffrance.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



La question est caduque