Allez au contenu, Allez à la navigation

Substances indésirables dans les produits cosmétiques

14e législature

Question écrite n° 25956 de M. Roland Courteau (Aude - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 15/06/2017 - page 1979

M. Roland Courteau attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la publication, par l'association UFC-Que Choisir, d'une liste de plus de mille produits cosmétiques contenant des substances indésirables.
En effet, selon l'association de défense des consommateurs, ces produits cosmétiques (déodorants, gels douche, produits pour bébé, maquillage, dentifrices ou encore crèmes solaires) contiennent des substances indésirables, des perturbateurs endocriniens, voire des substances interdites pour 23 produits. Ces derniers comportent en effet du méthylisothiazolinone (MIT), dont l'utilisation auprès du grand public est interdite en Europe depuis 2015 en vertu d'un règlement sur les produits non rincés.
Par conséquent, il lui demande quelles mesures d'urgence le Gouvernement entend prendre pour, d'une part, faire retirer de la vente les 23 produits contenant des substances interdites et, d'autre part, pour réduire les substances indésirables présentes dans la majorité des produits cosmétiques.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



La question est caduque