Allez au contenu, Allez à la navigation

Défense de la santé bucco-dentaire

14e législature

Question écrite n° 25970 de M. Jean-Paul Fournier (Gard - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 15/06/2017 - page 1980

M. Jean-Paul Fournier attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation professionnelle des dentistes, chirurgiens-dentistes et étudiants en chirurgie dentaire.
Alors qu'à l'automne 2016, toute la profession était en accord pour rééquilibrer un modèle économique des cabinets libéraux en plafonnant le prix des prothèses coûteuses mais en valorisant les soins conservateurs dont le tarif est bloqué depuis des années, les négociations conventionnelles avec l'union nationale des caisses d'assurance maladie (UNCAM) ont échoué et abouti à un règlement arbitral imposé par le précédent gouvernement et contesté par les trois syndicats représentatifs de la profession. Celle-ci s'inquiète notamment de la concurrence de la prothèse d'importation de pays à faible coût social, de moindre qualité, au détriment de la santé bucco-dentaire de nos concitoyens. L'application dudit règlement au 1er janvier 2018 entraînerait en effet une baisse de la qualité des soins au détriment des patients et la suppression de nombreux emplois en France. C'est pourquoi il lui demande dans quel délai il pense pouvoir reprogrammer des négociations fructueuses et sereines entre les syndicats représentatifs et l'UNCAM.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



La question est caduque