Allez au contenu, Allez à la navigation

Financement du plan de lutte contre la maladie de Lyme et prise en charge des patients

15e législature

Question écrite n° 00017 de Mme Claire-Lise Campion (Essonne - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 06/07/2017 - page 2132

Mme Claire-Lise Campion attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la prise en charge des patients atteints de la maladie de Lyme.

Dans un rapport de 2014, le Haut Conseil de la santé publique a admis l'absence de fiabilité des tests utilisés pour diagnostiquer cette maladie. En 2014, le nombre de nouveaux cas en France a été estimé à 26 146 personnes.

Le 29 septembre 2016 a été lancé un plan de lutte contre la maladie de Lyme et autres pathologies transmises par les tiques en vue d'améliorer la prise en charge des malades, et de développer les connaissances sur les maladies transmises par les tiques. Il met en œuvre des mesures concrètes en matière de prévention, de diagnostic et de soins avec l'élaboration d'un protocole national afin de répondre aux besoins immédiats des malades. Cependant, aucune précision n'est donnée pour l'instant quant à son financement.

Le premier comité de pilotage s'est tenu le 19 janvier 2017 et s'il a confirmé les objectifs du plan, aucune précision sur son financement et sa durée n'ont été apportés.

C'est pourquoi, six mois après le lancement du plan national de lutte contre cette maladie, elle lui demande de bien vouloir lui indiquer quels sont les moyens financiers qui seront mobilisés et sur quelle durée. Enfin, elle lui demande également si la demande des associations concernant l'inscription de cette maladie dans la liste des affections de longue durée sera satisfaite.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.