Allez au contenu, Allez à la navigation

Coût des études de kinésithérapie en Bretagne

15e législature

Question écrite n° 00217 de M. Dominique de Legge (Ille-et-Vilaine - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 13/07/2017 - page 2261

M. Dominique de Legge attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le coût des études de kinésithérapie qui pèse sur les étudiants, particulièrement en Bretagne. Ce phénomène témoigne des inégalités qui existent entre les étudiants des différentes disciplines, certains se voyant contraints de renoncer à leur vocation faute de moyens. Alors que les études médicales sont entièrement financées par l'État, il remarque que les études de kinésithérapie souffrent en Bretagne d'un désinvestissement des organes responsables, alors que paradoxalement la région possède de nombreux centres de thalassothérapie. Le prix des établissements d'enseignement y dépasse largement la moyenne nationale. Il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures qu'elle entend prendre pour remédier à ce problème, sachant que le service des formations sanitaires et sociales (SFOSS) régional, qui instruit les demandes d'agrément et de financement des établissements, et gère les bourses d'étudiants, en a pris la mesure.



La question est caduque