Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des services « jeunesse et sports » de l'État

15e législature

Question écrite n° 00224 de M. Gaëtan Gorce (Nièvre - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 13/07/2017 - page 2278

M. Gaëtan Gorce attire l'attention de Mme la ministre des sports sur les services « jeunesses et sports » de l'État.
Ces services qui gèrent les politiques sportives, de jeunesse, de vie associative et d'éducation populaire jouent un rôle crucial dans la vie des Français.
Depuis leur création, ils ont permis l'accueil de plus de 6 millions d'enfants en centre de loisirs, la formation de 18 000 diplômés « jeunesse et sports » chaque année et le soutien à plus de 1,3 million d'associations actives réunissant plus de 16 millions de bénévoles.
Pourtant, ces services, au cœur de la vie de nos concitoyens, sont à l'heure actuelle en danger. Un rapport des inspections générales de l'administration, des affaires sanitaires et sociales et de la jeunesse et des sports faisait déjà état, dès 2015, d'un manque criant d'effectifs et de moyens financiers menaçant directement la sécurité et la qualité éducative des pratiques dans les centres de loisirs, les colonies de vacances, les associations sportives et les organismes de jeunesse.
Aussi, il l'interroge sur les mesures financières qu'elle entend prendre pour permettre à ces services d'assurer leur mission première : favoriser une égalité d'accès aux loisirs éducatifs et aux sports, soutenir la vie associative et développer la citoyenneté.
Enfin, il souhaite savoir quelles sont les actions qui seront mises en œuvre pour garantir leur pérennité et les aider à renforcer leurs effectifs (notamment avec l'embauche d'inspecteurs de la jeunesse et des sports).

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.