Allez au contenu, Allez à la navigation

Apprentissage des fondamentaux à l'école

15e législature

Question écrite n° 00271 de Mme Danielle Michel (Landes - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 13/07/2017 - page 2228

Mme Danielle Michel appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur l'apprentissage des « fondamentaux » à l'école.

Selon un récent rapport du réseau européen Eurydice, daté de mai 2017, la France est le pays d'Europe qui consacre le plus d'heures à l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et de la littérature à l'école primaire.

Selon cet organisme créé par la Commission européenne pour diffuser des informations sur les systèmes éducatifs -cumulé au temps réservé à l'apprentissage des mathématiques - la France est l'un des pays d'Europe qui attribue le plus d'heures, au primaire, à l'apprentissage des « fondamentaux ».

Ces résultats ne sont pas une surprise puisque l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) avait déjà conclu dans un rapport « Regard sur l'éducation 2015 », publié en novembre 2015, que la France est l'un des pays où l'on consacre le plus de temps dans les programmes de l'enseignement primaire, aux cours de lecture, d'expression écrite et de littérature.

Alors que le débat porte souvent sur la maîtrise des fondamentaux et que 20 % des élèves seraient en difficulté à l'entrée en sixième, elle lui demande comment il explique ce qui pourrait s'apparenter à un paradoxe.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.