Allez au contenu, Allez à la navigation

Réalisation du canal Seine-Nord-Europe

15e législature

Question écrite n° 00439 de Mme Anne-Lise Dufour-Tonini (Nord - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 13/07/2017 - page 2200

Mme Anne-Lise Dufour-Tonini interroge M. le Premier ministre sur le projet du canal Seine-Nord-Europe.
En effet, suite à une communication du ministre de la transition écologique et solidaire, il semblerait que certains grands projets de transport, dont celui du canal Seine-Nord, pourraient être suspendus.
Alors qu'il s'agit d'un investissement important et indispensable pour l'avenir et le développement de la grande région Nord, cette annonce est contraire aux engagements pris sur l'aboutissement du projet par le président de la République et par le précédent gouvernement et rompt ainsi avec la volonté de respecter les engagements de la France pris lors du dernier quinquennat.
Au regard des retombées économiques que permettra ce grand projet et de la volonté de l'inscrire pleinement dans la transition énergétique en conformité avec les engagements de la COP 21, il ne peut représenter une simple variable d'ajustement budgétaire.
Plus grave encore, avec 10 000 à 13 000 emplois prévus et 50 000 emplois directement liés au chantier, son abandon serait un mauvais signal donné aux habitants de la région des Hauts-de-France qui, plus qu'ailleurs, sont touchés par des difficultés économiques et sociales.
Aussi, elle souhaite avoir des précisions sur les intentions du Gouvernement pour le projet d'envergure du Canal Seine-Nord Europe.

Transmise au Ministère auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.