Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés du logiciel d'orientation des élèves de troisième

15e législature

Question écrite n° 00501 de M. Michel Le Scouarnec (Morbihan - Communiste républicain et citoyen)

publiée dans le JO Sénat du 13/07/2017 - page 2237

M. Michel Le Scouarnec attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur le logiciel d'orientation des élèves de troisième, plus communément appelé « affelnet ». Des anomalies liées à ce logiciel auraient touché de nombreux collèges. Certains élèves se seraient ainsi retrouvés affectés dans un établissement hors de leur secteur géographique voire sans aucune affectation. Des problèmes d'utilisation seraient également pointés du doigt. Ces difficultés mettraient à mal les objectifs louables de mixité sociale, de transparence et d'équité voulus par la mise en œuvre de ce logiciel. Pour chaque élève, un calcul de points est effectué en fonction de différents paramètres (résultats scolaires, lieu d'habitation, bilan de compétences, statut de boursier…). Or, les résultats de ce barème seraient intégrés au logiciel sans harmonisation. En conséquence, les moyennes obtenues par les élèves ne seraient plus représentatives et significatives pour leur future orientation. Le fonctionnement du logiciel serait également opaque pour les équipes éducatives qui n'auraient reçu aucune formation spécifique pour accompagner au mieux les élèves dans le suivi de leurs choix d'orientation. C'est pourquoi il lui demande les mesures envisagées pour remédier à cette situation, notamment pour les élèves qui n'ont reçu aucune affectation.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.