Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des migrants et réfugiés dans le département du Nord

15e législature

Question écrite n° 00717 de Mme Delphine Bataille (Nord - La République En Marche)

publiée dans le JO Sénat du 27/07/2017 - page 2408

Mme Delphine Bataille attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de l'intérieur, sur la situation des migrants et réfugiés dans le département du Nord.
Elle partage ainsi les inquiétudes et l'interpellation du maire de Grande-Synthe, isolé face à la situation sanitaire, notamment sur le sort des enfants migrants. Des publications récentes d'articles et de photographies dénoncent les conditions inhumaines dans lesquelles vivent ces enfants.
Après la destruction du camp de de la Linière par un incendie en avril 2017, un camp s'est formé dans le bois du Puythouck en lisière de la commune. Alors qu'ils étaient vingt à l'époque, près de quatre cents migrants y vivent actuellement, dont des femmes enceintes et des personnes âgées, mais aussi quelques dizaines d'enfants de moins de 12 ans et de mineurs isolés.
Malgré l'installation d'un point d'eau potable par la ville, les enfants développent des infections de la peau et diverses maladies.
La catastrophe humanitaire vécue avec le camp de fortune du Basroch est encore vive dans les mémoires et il est urgent d'apporter des soins et des conditions de vie dignes à ces réfugiés de plus en plus nombreux.
Les mesures permettant d'extraire des bois les réfugiés pour les placer en centre d'accueil et d'orientation restent insuffisantes.
Aujourd'hui, devant l'absence de réaction des pouvoirs publics à leurs appels, l'exaspération et l'indignation des élus et des habitants appellent des réponses fortes.
Elle lui demande donc quelles mesures il compte prendre pour faire face à cette terrible situation.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.