Allez au contenu, Allez à la navigation

Éducation à la santé buccodentaire

15e législature

Question écrite n° 01068 de M. Jean-Pierre Sueur (Loiret - Socialiste et républicain)

publiée dans le JO Sénat du 24/08/2017 - page 2712

M. Jean-Pierre Sueur appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la grande importance que revêt l'éducation en matière de santé buccodentaire. Or, il s'avère que l'Union française pour la santé buccodentaire a vu ses crédits sensiblement diminués, ce qui s'est traduit, dans les départements, par une réduction du nombre d'enfants bénéficiant de cette éducation, qui, de surcroît, a pour effet de les sensibiliser aux dépistages gratuits auxquels ils ont droit. Eu égard au rôle essentiel de la prévention en cette matière, il lui demande quelles dispositions elle compte prendre pour que les instances départementales relevant de l'Union française pour la santé buccodentaire puissent assurer cette éducation dans de bonnes conditions auprès du nombre d'enfants le plus élevé qu'il sera possible.



Réponse du Ministère des solidarités et de la santé

publiée dans le JO Sénat du 15/02/2018 - page 697

La prévention et la promotion de la santé sont des axes majeurs de la stratégie nationale de santé. Le renforcement de la prévention en matière de santé bucco-dentaire y a toute sa place. Le dispositif « MT'Dents » de l'assurance maladie aux âges les plus exposés au risque carieux (6, 9, 12, 15 et 18 ans) et récemment étendu aux jeunes de 21 et 24 ans permet d'améliorer la prévention et le dépistage précoce par une invitation à bénéficier d'un examen bucco-dentaire (EBD), de conseils en santé orale et d'un accès aux soins dans les suites de cet examen. Ce dispositif « MT'Dents » offre une prise en charge à 100 % de l'examen bucco-dentaire des moins de 24 ans et de certains soins associés (hors prothèse, orthodontie ou appareil dentaire), prescrits lors de cet examen. Ce dispositif contribue à la réduction des inégalités sociales de santé. Il a d'ailleurs été renforcé pour les établissements scolaires en zone prioritaire en classe de CP, avec la possibilité de réaliser l'examen bucco-dentaire dans l'établissement scolaire en partenariat notamment avec l'union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD). D'autres actions comme l'examen de prévention bucco-dentaire chez la femme enceinte ont été mises en place. Cet examen est réalisable à partir du 4ème mois de grossesse et jusqu'au 12ème jour après l'accouchement. Il inclut un examen bucco-dentaire de la future mère et une action de prévention et d'éducation sanitaire pour la femme et le futur enfant notamment pour la sensibiliser à la santé bucco-dentaire. Ces actions d'information sont relayées par les professionnels de la petite enfance et notamment les professionnels de la Protection maternelle et infantile (PMI) qui par ailleurs réalisent un examen médical à 3-4 ans en école maternelle qui inclut un examen bucco-dentaire et une orientation vers un chirurgien-dentiste en cas de carie sur dent de lait ou pour le bilan annuel bucco-dentaire si celui-ci n'a pas été réalisé. Enfin, l'UFSBD renforce sa communication sur ce sujet par des affiches sur « les idées reçues » et les « 5 gestes pour une bonne santé bucco-dentaire » accessibles sur leur site : http://www.ufsbd.fr/wp-content/uploads/2017/03/fiche-IdeesRecues_180117_v2.pdf