Allez au contenu, Allez à la navigation

Craintes sur le pouvoir d'achat des retraités

15e législature

Question écrite n° 01237 de M. Jean-Paul Fournier (Gard - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 14/09/2017 - page 2854

M. Jean-Paul Fournier attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé en raison des craintes des retraités sur l'évolution de leur pouvoir d'achat. Avec des charges en hausse et la baisse annoncée des pensions, les marges de manœuvre financières au quotidien pour les retraités sont sensiblement réduites. En effet, le gel des pensions depuis trois ans, la suppression de la demi-part des veufs pour le calcul de l'impôt sur le revenu ou la fiscalisation des majorations de pensions alourdissant les dépenses de certains retraités inquiètent. Parallèlement, la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), à hauteur de 1,7 point, non compensée, devrait réduire les pensions. On considère qu'un couple dont chacun gagne 1 200 euros verra sa pension réduite de 500 euros par an. Aussi, lui demande-t-il les mesures envisagées par le Gouvernement pour soutenir le pouvoir d'achat des retraités, notamment modestes, à l'instar de la fin du gel des pensions ou d'une indexation des pensions sur les prix. Ces dispositions sont nécessaires pour que les retraités puissent subvenir aux différentes charges incompressibles et quotidiennes auxquelles ils doivent faire front comme les soins médicaux, le logement, le chauffage, les transports, les assurances ou l'alimentation.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.