Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des cabinets d'imagerie

15e législature

Question écrite n° 02052 de Mme Corinne Imbert (Charente-Maritime - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 16/11/2017 - page 3552

Mme Corinne Imbert attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation des cabinets d'imagerie. Depuis maintenant 10 ans, l'État a prélevé 900 millions d'euros sur l'imagerie libérale par le biais de baisses tarifaires. Cette tendance s'accentue d'année en année. De ce fait, nombre de cabinets d'imagerie ferment leurs portes. Ceux qui restent ne peuvent investir dans des équipements plus performants. La France se positionne en dessous la moyenne européenne concernant le nombre d'appareils par million d'habitants. Le délai d'attente pour avoir un rendez-vous ne cesse de s'allonger. L'ensemble de ces faits a des conséquences désastreuses sur les patients et leur santé. Aussi lui demande-t-elle si le Gouvernement entend entreprendre une démarche visant à empêcher de nouvelles baisses tarifaires dans le domaine de l'imagerie médicale.

Transmise au Ministère des solidarités et de la santé



En attente de réponse du Ministère des solidarités et de la santé.