Allez au contenu, Allez à la navigation

Nouveau programme de renouvellement urbain de Cap Excellence

15e législature

Question écrite n° 02405 de M. Dominique Théophile (Guadeloupe - LaREM)

publiée dans le JO Sénat du 07/12/2017 - page 3827

M. Dominique Théophile attire l'attention de M. le ministre de la cohésion des territoires sur le volume d'investissement envisageable dans le cadre du nouveau programme de renouvellement urbain porté par Cap Excellence, communauté d'agglomération des villes de Pointe-à-Pitre, les Abymes et Baie-Mahault, en Guadeloupe. En effet, à trois ans de la fin des projets de renouvellement urbain lancés par l'agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), il s'avère que les logements intermédiaires qui auraient dû être construits ne l'ont pas été, ce qui a un impact négatif sur la mixité et l'équilibre financier des villes. Par ailleurs, les collectivités locales rencontrent des difficultés pour récupérer le solde des subventions en provenance de l'Etat et de l'Europe, et cela pour les opérations censées être subventionnées. Or, le nouveau programme de renouvellement urbain mis en place par l'ANRU avait justement pour but de faciliter la rénovation urbaine des villes de Guadeloupe, absolument impérative pour améliorer les conditions de vie dans ces territoires. Aussi, il le remercie de bien vouloir tenir compte des éléments qu'il vient d'apporter afin de maintenir un fort volume d'investissement dans le cadre du NPRU porté par Cap Excellence, tout en engageant un processus de simplification administrative, gage d'un renouvellement urbain équitable et efficace.

Transmise au Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales



En attente de réponse du Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.