Allez au contenu, Allez à la navigation

Fermeture de l'antenne Météo France de Montélimar

15e législature

Question écrite n° 03590 de M. Mathieu Darnaud (Ardèche - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 01/03/2018 - page 934

M. Mathieu Darnaud attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur le projet de restructuration de Météo France qui entraînera la fermeture de plusieurs antennes locales, notamment celle de Montélimar dans la Drôme d'ici 2022.

Même si les outils de prévisions sont de plus en plus performants, l'expertise de météorologues connaissant parfaitement leur zone géographique est un véritable atout offrant un service de qualité et une précision des prévisions à destination de la population mais aussi des services de l'État et des acteurs économiques (agriculteurs, secteur du bâtiment et des travaux publics…).

Ces prévisions affinées sont primordiales pour les arboriculteurs et viticulteurs drômois et ardéchois de la vallée du Rhône dont les cultures peuvent être touchées par des précipitations violentes (notamment de grêle) nécessitant la mise en place de dispositifs d'urgence de type brûleur à iodure d'argent dont le déclenchement est à l'initiative de Météo France.

Il souhaite donc connaître les mesures envisagées par le Gouvernement pour limiter la disparition des antennes locales de Météo France et permettre la continuité de ses services.



En attente de réponse du Ministère de la transition écologique et solidaire.