Allez au contenu, Allez à la navigation

Contribution des Français de l'étranger au « grand débat national »

15e législature

Question écrite n° 08428 de Mme Joëlle Garriaud-Maylam (Français établis hors de France - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 10/01/2019 - page 84

Mme Joëlle Garriaud-Maylam attire l'attention de M. le ministre de l'Europe et des affaires étrangères sur l'importance et l'intérêt d'associer les Français de l'étranger au « grand débat national » annoncé par le président de la République.

Sachant qu'en France, les citoyens pourront faire part de leurs attentes et de leurs doléances dans des cahiers mis à leur disposition en mairie, elle souhaiterait savoir si un tel dispositif pourra également être mis en place dans les consulats.

Le Premier ministre ayant également annoncé que des Français seraient tirés au sort dans chaque région pour participer à des conférences organisées dans le cadre du grand débat, elle souhaiterait savoir de quelle manière les Français de l'étranger pourront être associés à cette initiative. Leur participation - a minima en visioconférence - a-t-elle été prévue ?

Il sera par ailleurs important de veiller à ce que la plateforme numérique et les kits de méthodologie annoncés soient effectivement accessibles aux Français de l'étranger et à leurs élus consulaires.

À l'heure où le besoin d'amélioration de notre contrat républicain est plus pressant que jamais, il est essentiel que les Français établis hors de France, dont les expériences de vie et de travail dans leurs pays de résidence respectifs pourraient en outre apporter une dimension comparative très utile à la réflexion, puissent prendre toute leur place dans le débat national.



Réponse du Ministère de l'Europe et des affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 31/01/2019 - page 572

La participation des Français de l'étranger au grand débat national est non seulement prévue, mais encouragée afin que leurs contributions, à l'instar de celles des Français de métropole et d'Outre-mer, permettent d'apporter des solutions pour l'avenir de la France. La lettre aux Français du Président de la République mentionne d'ailleurs explicitement les Français de l'étranger comme invités à participer activement au grand débat national. La plateforme dédiée étant désormais accessible en ligne, nos compatriotes de l'étranger peuvent, comme l'ensemble des Français, alimenter directement les réflexions dans le cadre du grand débat. Les postes diplomatiques et consulaires ont été invités à diffuser largement les informations relatives à cette plateforme. Nos compatriotes peuvent également participer aux débats organisés localement par des citoyens, les élus, les associations. Le réseau diplomatique, consulaire et culturel comme les établissements français à l'étranger peuvent bien sûr être contactés afin de déterminer si, compte tenu des circonstances locales et avec toutes les garanties nécessaires de sécurité, des salles peuvent être mises gratuitement à disposition des organisateurs.