Allez au contenu, Allez à la navigation

Cagnottes en ligne

15e législature

Question écrite n° 08456 de M. Stéphane Ravier (Bouches-du-Rhône - NI)

publiée dans le JO Sénat du 17/01/2019 - page 220

M. Stéphane Ravier attire l'attention de Mme la secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, sur la question des cagnottes en ligne. Il lui rappelle ses propos du 8 janvier 2019 sur la cagnotte en soutien à la famille d'un homme poursuivi pour avoir frappé des gendarmes le 5 janvier 2019 à Paris : « Il serait souhaitable effectivement de savoir qui a donné à cette cagnotte, car je crois que c'est une forme de complicité. [...] Soutenir cela c'est être complice de cet acte. [...] Je pense que Leetchi devrait suspendre cette cagnotte car elle soutient un acte au moins délictueux. »

Il se demande pourquoi elle n'a pas eu les mêmes propos véhéments contre la cagnotte de soutien à la famille d'un prédicateur islamiste suisse soupçonné de viols et agressions sexuelles, cagnotte qui a pourtant atteint
plus de 107 000 € sans que le site de financement participatif ne la clôture de manière arbitraire. Il se demande pourquoi elle n'a jamais souhaité connaître l'identité des donateurs de cette cagnotte. Il souhaite savoir si elle considère que les donateurs de cette cagnotte sont des complices de viols et d'agressions sexuelles.



Réponse du Secrétariat d'État auprès du Premier ministre, chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations

publiée dans le JO Sénat du 24/10/2019 - page 5400

Le 8 janvier 2019,  la secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes s'est interrogée sur le manque de transparence des cagnottes en ligne. C'est le système de l'anonymat de ce mode de financement qui était alors soulevé visant l'ensemble des cagnottes. Il est en effet problématique que certaines personnes puissent financer, en toute opacité, des actes qui contreviennent aux lois de la République française.