Allez au contenu, Allez à la navigation

Devenir du site de l'hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce

15e législature

Question écrite n° 08795 de Mme Catherine Dumas (Paris - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 07/02/2019 - page 639

Mme Catherine Dumas appelle l'attention de Mme la ministre des armées sur le devenir du site de l'hôpital d'instruction des armées du Val-de-Grâce.

Elle rappelle que le site de cet hôpital militaire installé depuis 1624 dans le Ve arrondissement de Paris, dont une partie des bâtiments est classée aux monuments historiques, s'étend sur une parcelle de trois hectares.

Elle précise que les activités médicales du Val-de-Grâce ont été transférées vers deux autres hôpitaux de la région parisienne en juin 2015. Après avoir abrité 400 militaires de la force Sentinelle jusqu'en 2018, le Val-de-Grâce est aujourd'hui fermé.

Porte-drapeau de l'excellence médicale française, elle note que la vocation médicale du futur projet est souhaitée par l'État, la préfecture de Paris et la maire d'arrondissement.

Elle souhaite connaître la décision retenue sur la reconversion de ce site.



Réponse du Ministère des armées

publiée dans le JO Sénat du 20/06/2019 - page 3214

La partie ouest de l'emprise du Val-de-Grâce qui a été libérée par le service de santé des armées constitue un ensemble immobilier bâti et non bâti, de 3 hectares de terrain, qui accueille un bâtiment des années 1970, anciennement hôpital militaire. Dans l'attente de la reconversion du site, celui-ci reste occupé par le ministère des armées qui y stationne des unités de la force « Sentinelle ». À ce jour, les projets de reconversion de ce site font toujours l'objet de concertations interministérielles.