Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de l'usine Ford de Blanquefort en Gironde

15e législature

Question écrite n° 08860 de M. Alain Cazabonne (Gironde - UC)

publiée dans le JO Sénat du 14/02/2019 - page 771

M. Alain Cazabonne attire l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur la situation de l'usine Ford de Blanquefort en Gironde. En effet, dès mars 2018, il l'avait déjà alerté lors des questions d'actualité (question n° 267, Journal officiel du 21 mars 2018). La secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie avait alors annoncé la création d'un groupe de travail sur l'avenir de cette usine vitale pour la métropole bordelaise. Il aimerait connaître les avancées de ce groupe mis en place par Bercy. En outre, en novembre 2018, dans le cadre d'un rapport remis au Premier ministre, le député de la circonscription dans laquelle se trouve cette usine avait émis l'hypothèse de la fabrication d'hydrogène et de son stockage comme une piste de reconversion « dans l'objectif de mutualiser des bornes de recharge ». Il souhaiterait avoir connaissance de la position du Gouvernement sur cette éventualité qui permettrait une reconversion pérenne pour cette entreprise et sauverait les centaines emplois directement menacés. De plus, il alerte le Gouvernement sur l'impérieuse nécessité de trouver rapidement une solution sûre à cette situation dramatique pour l'économie bordelaise, girondine mais également nationale.



En attente de réponse du Ministère de l'économie et des finances.