Allez au contenu, Allez à la navigation

Chômeurs âgés

15e législature

Question écrite n° 08965 de Mme Christine Herzog (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 14/02/2019 - page 800

Mme Christine Herzog attire l'attention de Mme la ministre du travail sur le fait que les chômeurs âgés et ceux et ceux qui perçoivent l'ASS sont convoqués chaque mois par Pôle emploi. Cependant, dans les zones rurales, Pôle emploi a supprimé un grand nombre de permanences de proximité. Ainsi, en Moselle, les habitants du Saulnois sont maintenant obligés de se rendre à Sarrebourg ce qui représente parfois plus de 80 km aller-retour. Or ce déplacement est effectué en pure perte car Pôle emploi n'a souvent rien à leur proposer. Cette situation est aberrante et elle lui demande donc s'il ne faudrait pas, soit que Pôle emploi rétablisse des permanences de proximité en zone rurale, soit que les chômeurs de plus de 55 ans soient dispensés des pointages mensuels lorsque leur domicile est trop éloigné des bureaux de Pôle emploi.



Réponse du Ministère du travail

publiée dans le JO Sénat du 21/02/2019 - page 1045

Tout demandeur d'emploi, immédiatement disponible, doit renouveler chaque mois son inscription sur la liste des demandeurs d'emploi. À cette occasion, il déclare, d'une part les éventuels événements survenus au cours du mois écoulé susceptibles d'affecter son droit aux allocations chômage s'il est indemnisé, et d'autre part s'il est toujours à la recherche d'un emploi. Le demandeur d'emploi n'a pas l'obligation de se rendre tous les mois à l'agence de Pôle emploi pour renouveler son inscription sur la liste des demandeurs d'emploi. En effet, il peut réaliser cette démarche en ligne via son espace personnel Pôle emploi, ou par téléphone au 3949.  Face aux enjeux de la lutte contre l'illectronisme, Pôle emploi a par ailleurs développé, dans le cadre de la convention tripartite 2015-2018 conclue entre l'État, Pôle emploi et l'Unedic, une offre de service numérique à destination de tous les demandeurs d'emploi. Le taux de satisfaction des demandeurs d'emploi concernant les services numériques mis à leur disposition par l'opérateur est passé de 77 % en 2015 à 91 % en 2017. Cette progression s'explique en particulier par le développement des offres d'emploi en ligne sur pole-emploi.fr, l'enrichissement des services proposés sur l'Emploi Store et la mise à disposition de nouvelles applications mobiles. Pôle emploi met également en œuvre plusieurs dispositifs pour accompagner spécifiquement les demandeurs d'emploi les plus éloignés du numérique, à savoir : une détection de la précarité numérique : un parcours, et un outil « Les Bons Clics » https://www.lesbonsclics.fr/ disponible sur la plateforme https://www.emploi-store.fr/portail/services/diagnosticNumerique en partenariat avec WeTechCare ; une évaluation des compétences numériques des demandeurs d'emploi via l'outil « Pix » actuellement en test jusqu'à la fin de l'année ; des formations aux outils numériques de Pôle emploi organisées dans les agences. En moyenne, 15 000 demandeurs d'emploi bénéficient chaque mois en agence d'ateliers de sensibilisation aux services numériques de Pôle emploi et d'animations collectives pour développer les usages numériques dans leur recherche d'emploi. Par ailleurs, afin de faciliter l'assistance en agence, les zones d'accueil ont été réaménagées avec plus de postes informatiques, et équipées de scanners. Des conseillers sont disponibles pour accueillir, orienter et aider les demandeurs d'emploi dans l'utilisation des outils en libre accès. En complément des ressources habituellement mobilisées dans ces espaces, 2 200 jeunes en service civique ont été formés pour assister les personnes en difficulté. Enfin, si le demandeur d'emploi ne dispose pas d'outil informatique, ni d'un accès à internet pour effectuer cette démarche, les dix maisons de service aux publics présentes dans le département de la Moselle dont trois sur le territoire du Saulnois mettent à disposition du public un accès internet, un scanner, une imprimante et une photocopieuse.