Allez au contenu, Allez à la navigation

Ligne TGV Paris-Metz

15e législature

Question écrite n° 09228 de Mme Christine Herzog (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 07/03/2019 - page 1223

Mme Christine Herzog attire l'attention de Mme la ministre, auprès du ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, chargée des transports sur la persistance des difficultés rencontrées par les usagers de la ligne TGV Paris-Metz et le manque de transparence dont fait preuve la SNCF à l'égard des usagers et des élus. En effet la suppression successive depuis plusieurs TGV sur cette ligne vient contredire les engagements pris par le groupe SNCF d'augmenter le nombre de trains et de garantir des horaires réguliers. Non seulement plusieurs TGV sont aujourd'hui supprimés, mais la SNCF a tenté de supprimer également la train Metz-Paris de 8h56, décision contre laquelle usagers et élus se sont fortement mobilisés afin qu'elle y renonce. Par ailleurs, les Mosellans sont désormais obligés, à certaines heures, de transiter par la gare de Nancy. À titre d'exemple, les voyageurs TGV au départ de Paris à 20h40 mettent au total deux heures cinquante pour arriver à Metz, soit la même durée que les trains corail qui circulaient auparavant. Elle lui demande par conséquent comment le Gouvernement envisage d'améliorer la desserte du Nord de la Lorraine et de mettre un terme au préjudice d'attractivité de ce territoire.

Transmise au Secrétariat d'État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports



En attente de réponse du Secrétariat d'État auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire, chargé des transports.