Allez au contenu, Allez à la navigation

Spécialité langue allemande au bac en Moselle

15e législature

Question écrite n° 09327 de M. Jean Louis Masson (Moselle - NI)

publiée dans le JO Sénat du 07/03/2019 - page 1208

Rappelle la question 08259

M. Jean Louis Masson rappelle à M. le ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse les termes de sa question n°08259 posée le 20/12/2018 sous le titre : " Spécialité langue allemande au bac en Moselle ", qui n'a pas obtenu de réponse à ce jour. Il s'étonne tout particulièrement de ce retard important et il souhaiterait qu'il lui indique les raisons d'une telle carence.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse

publiée dans le JO Sénat du 04/04/2019 - page 1823

La réforme du lycée prévoit que l'enseignement de langues vivantes soit offert aux élèves du cycle terminal de la voie générale selon trois modalités différentes : pour l'ensemble des élèves, un enseignement commun de LVA et LVB à raison de 4 heures 30 par semaine en classe de première et de 4 heures en classe de terminale ; un enseignement de spécialité « langues, littératures et cultures étrangères et régionales » (LLCER) d'une durée hebdomadaire de 4 heures en première et de 6 heures en terminale ; un enseignement optionnel de LVC d'une durée hebdomadaire de 3 heures. Le projet de répartition des enseignements de spécialité dans l'académie de Nancy-Metz prévoyait initialement que l'enseignement de LLCE allemand soit présent dans trois établissements publics et un établissement privé de Moselle. La rectrice de l'académie s'étant engagée à offrir la possibilité à d'autres établissements de proposer à leurs élèves l'enseignement de spécialité allemand,  quatre nouvelles ouvertures sont envisagées en Moselle pour la rentrée 2019 dans les lycées suivants : Jean Moulin de Forbach, Jean-Victor Poncelet de Saint-Avold, Louis Vincent de Metz et Félix Mayer de Creutzwald. En dehors de cet enseignement de spécialité, l'Allemand reste par ailleurs enseigné jusqu'à l'année de terminale à tous les élèves ayant choisi de l'étudier en LVA et LVB, par le biais de l'enseignement commun.