Allez au contenu, Allez à la navigation

Invasion de prostituées au bois de Vincennes

15e législature

Question orale n° 0744S de Mme Catherine Procaccia (Val-de-Marne - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 04/04/2019 - page 1750

Mme Catherine Procaccia attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la présence de très nombreuses prostituées qui envahissent dès le milieu de la journée les allées du bois de Vincennes. Les plus discrètes sont dans des camionnettes signalées par les lampes à pétrole illuminées, mais les plus nombreuses sont en plein air, au pied de quasiment chacun des arbres de l'avenue de la Pyramide, la voie la plus fréquentée. Ce n'est hélas pas un sujet nouveau et il ne concerne pas seulement les maires des communes avoisinantes mais aussi et surtout les familles dont les enfants fréquentent les nombreuses installations récréatives comme le Parc floral, ou sportives comme l'institut national du sport et des études physiques (INSEP), la plaine de jeu du Polygone. Les prostituées sont de plus en plus visibles, provoquant en outre des ralentissements parfois brusques de la circulation par des automobilistes étonnés… ou intéressés. De plus, elles interpellent certains passants et joggeurs en journée. Les quatre clubs hippiques qui jouxtent le bois, qui utilisent la carrière de la plaine Saint-Hubert, le centre équestre de la Cartoucherie, le club Bayard équitation, les écuries de Condé de Saint-Maur, le cercle hippique du bois de Vincennes de Nogent accueillent au total 3 000 cavaliers. Ils ont déjà interpellé le préfet de police de Paris concernant cette route de la Pyramide. Enfin, le maire de Saint-Mandé lui a signalé qu'elles étaient dorénavant en véhicule devant le cimetière Sud et à pied porte de Vincennes, particulièrement dès la nuit tombée. Face à une situation qui ne fait que de se dégrader, elle souhaite connaître les dispositions appropriées qu'il entend prendre pour faire cesser ces troubles.



La question a été retirée