Allez au contenu, Allez à la navigation

Sécurité civile de la Martinique et appareil Dragon 972

15e législature

Question écrite n° 10340 de M. Maurice Antiste (Martinique - SOCR)

publiée dans le JO Sénat du 09/05/2019 - page 2488

M. Maurice Antiste appelle l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur la mise à disposition, dans les plus brefs délais, d'un nouvel hélicoptère à destination de la sécurité civile de la Martinique.

En effet, il rappelle que le 3 avril 2019, la sécurité civile a été appelée en intervention dans la baie de Fond Bellemare, afin de secourir un baigneur en grande difficulté avec son scooter des mers.

Au cours du sauvetage, l'hélicoptère Airbus H145 (Dragon 972) a heurté et endommagé trois câbles de haute tension EDF. Cet accident a également généré des embouteillages sur la route du Nord-Caraïbe, un des câbles de haute tension étant tombé sur la RN2, perturbant la circulation à Schœlcher.

Cet appareil, mis à la disposition de la population en Martinique, effectue quotidiennement plusieurs rotations dans le but de porter secours et sauver des vies. Son absence programmée pour de longs mois, et surtout son non remplacement immédiat, impactent directement la sécurité des Martiniquais en leur faisant courir un risque plus important.

Afin de pallier cette situation, l'État a décidé dans un premier temps de retirer à la Guyane l'hélico Dragon 973 pour l'affecter en Martinique jusqu'au retour du Dragon 972. Puis, dans un communiqué de presse daté du 17 avril 2019, il a été annoncé le transfert du Dragon 972 dans l'Hexagone en vue d'une expertise et d'une réparation, ainsi qu'une mutualisation des moyens déployés jusqu'alors en Guadeloupe.

Or, ce choix ne constitue pas une situation viable et justifiée. D'ailleurs, il rappelle que la Confédération générale du travail de la Martinique (CGTM) a dénoncé cette solution de facilité.

C'est pourquoi il demande la mise à disposition de la sécurité civile de la Martinique d'un nouvel hélicoptère dans les délais les plus brefs, afin de poursuivre ses missions de sauvetage au service des populations de notre territoire. Il réitère également son appel quant à l'octroi de moyens conséquents dédiés pour la Martinique en la matière.

Il souhaite donc connaître les intentions du Gouvernement sur le sujet et les mesures que compte entreprendre ce dernier pour assurer de manière pérenne la sécurité des Martiniquais.



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.